Laver et sécher sa couette : le mode d’emploi!

Mais comment bien laver et sécher sa couette ?

laver couetteVous lavez régulièrement vos draps, vos oreillers mais par contre
quand il s’agit de laver votre couette vous hésitez ? Vous avez peur de l’abimer ? Vous vous demandez si elle va tenir dans votre lave-linge et si après un passage en machine elle va retrouver tout son gonflant? C’est bien normal de se poser toutes ces questions car ce n’est pas une mince affaire de laver sa couette mais rassurez-vous ce n’est pas non plus mission impossible!

Même si elle est protégée par une housse, il est important de laver sa couette. Nous conseillons de la laver au moins deux fois par an, à la fin de l’hiver et à la fin de l’été. Par contre si vous avez des problèmes d’allergies, le lavage devra être plus fréquent à moins que vous n’ayez choisi une couette spéciale anti-acariens. 

Prêts pour le lavage ?

prise de tête

Pour éviter que cela ne soit une prise de tête, prenez le temps d’inspecter votre couette sous toutes les coutures pour être certain qu’il n’y ait pas un petit trou … au besoin raccommodez-le sinon le garnissage risquerait de s’échapper et le pouvoir calorifique de votre couette s’en trouverait amoindri. Vérifiez également qu’il n’y ait pas de tache et surtout enlevez la avant de programmer votre lavage en utilisant un détachant approprié. Si vous ne le faites pas, vous avez toutes les chances qu’une auréole reste selon l’origine (sang, encre, fruits, café…). Ce serait bien dommage même si vous pourrez toujours la cacher avec une belle housse de couette! N’utilisez pas d’assouplissant pour les couettes naturelles car cela affecterait les plumes ou le duvet.

Bien lire l’étiquette

Après avoir vérifier ces deux points, il vous faut maintenant etiquette de lavageprendre le temps de regarder l’étiquette présente sur  le coté de votre couette et de respecter les conseils de lavage indiqués par le fabricant. Vous éviterez bien de mauvaises surprises…

Même si elle est lavable en machine comme la plupart des couettes que nous avons sélectionnées pour vous, la taille et l’épaisseur de votre couette peut vite devenir un problème majeur selon la capacité de votre lave-linge. Si un lave-linge de 5 kilos suffira pour une couette 200X200 par contre au-delà de cette dimension, il faudra vous tourner vers une machine à laver d’une capacité supérieure. Les lave-linges à chargement frontal sont aussi plus adaptés car leurs tambours sont plus larges. C’est d’ailleurs exclusivement ce type de machines à laver que vous retrouverez dans les laveries automatiques. N’hésitez pas à y avoir recours si vous voyez que la capacité de votre machine n’est pas suffisante.

Nos conseils de lavage

lavage-machine

N’essayez pas de rentrer à tous prix votre couette dans votre lave-linge car pensez que même si vous êtes arrivés à la faire rentrer…elle va se gorger d’eau lors du lavage et prendre du volume et du poids! Vous risqueriez alors non seulement de ne pas laver correctement votre couette mais aussi d’abimer votre lave-linge !

Pour un lavage en toute sécurité, nous conseillons de ne remplir le tambour qu’à moitié ( ou au 3/4 au maximum). Cela permettra un bon brassage et rinçage de votre couette. Pour éviter que le garnissage ne fasse des boules, il est tout indiqué de mettre 2 à 3 balles de tennis dans le tambour de votre machine à laver. Votre couette retrouvera alors son gonflant comme au premier jour!

Quelle lessive choisir? Vous avez sûrement votre marque préférée et nous ne la discuterons pas … En matière de lessive, les goûts et les couleurs ne se discutent pas! Nous recommandons cependant une lessive liquide en respectant le dosage. La lessive liquide étant plus soluble elle se rincera beaucoup mieux. Pour une couette avec un garnissage naturel, le volume et la souplesse seront préservés avec une lessive “spéciale laine” .

Prendre le temps de sécher sa couette

fil a linge

 

Une couette bien lavée ne suffit pas, son séchage est tout aussi important! Soit vous disposez chez vous d’un sèche linge adapté, soit vous aurez recours à celui d’un lavomatique. Ils sont généralement plus grands et plus performants, vous devriez gagner en temps à défaut de gagner de l’argent.

Prenez garde de choisir une température douce de séchage (maximum 60 degrés) et n’oubliez pas non plus de remettre les balles de tennis! Si vous avez opté pour un séchage au grand air, laissez faire le vent, le soleil et retournez votre couette de temps en temps.

En utilisant un sèche linge ou en extérieur par beau temps préparez-vous à être patient car ce sera long. Il faut compter plus d’une heure pour une couette naturelle en sèche linge et la journée à l’air libre. Ne remettez pas ou ne rangez pas votre couette humide sinon des moisissures risqueraient de se développer rapidement, des auréoles apparaitront…. et vous n’aurez eu alors aucun bénéfice à laver votre couette ! Ce n’est pas le but, non?

Les couettes synthétiques comme la Homescape synthétique demandent plus de lavages mais sont aussi moins fragiles que les couettes naturelles. Si vous n’avez pas le matériel adapté au lavage de votre couette ou si malgré nos conseils vous ne vous sentez pas… il peut être préférable d’aller dans une laverie! En dernier recours vous pouvez confier cette tache à un spécialiste mais sachez que ça coûte cher…